L'erreur.... un outil indispensable pour apprendre
par Pierre Paul Gagné
publié: 2019-05-29 10:11:38
Temps de lecture: 1 min

Non seulement l'erreur est-elle un ingrédient normal de tout apprentissage, mais elle permet à l'intervenant de comprendre comment l’élève mobilise ses ressources. L’erreur permet un accès privilégié aux mécanismes cognitifs que l'apprenant utilise pour résoudre un problème et exécuter les tâches qui lui sont prescrites . Cela permet à l'intervenant /médiateur de planifier son intervention en fonction des besoins de l'élève.

Dr Michèle Mazeau, médecin de rééducation largement reconnue dans toute la francophonie en tant qu'experte dans le domaine de la neuropsychologie pédiatrique et des problématiques associées aux compétences exécutives chez les DYS. Elle propose des pistes intéressantes que tout intervenant devrait considérer.

Cliquer ici pour accéder à des informations complémentaires (publications, vidéos).

À titre d'exemple, les erreurs produites par les élèves lors d‘exercices de calcul ou de résolution de problèmes sont nombreuses et variées. Elles n‘ont pas toutes la même signification et pourtant elles sont une fenêtre irremplaçable pour accéder aux stratégies dont l‘apprenant dispose - ou non -. En comprendre la racine, la signification sur le plan cognitif permet d'apporter à l'enfant une réponse réellement ciblée. L'erreur devient ainsi une occasion d‘apprendre très efficace.

Le modèle d‘analyse systématisé des erreurs proposé par Mazeau est généralisable à plusieurs types de contenus différents.

Michèle Mazeau proposera un atelier d'une journée dans le cadre du pré-congrès. (2 octobre 2019; 8h30-16h). Une rencontre stimulante pour qui s'intéresse à la remédiation cognitive des difficultés d'apprentissage.

© Groupe Éduco 2015-2019.