Difficultés exécutives? Quoi et comment faire
par
publié: 2019-05-29 10:13:38
modifié: 2019-05-29 10:14:00
Temps de lecture: 2 min

Les difficultés, voire les déficits des fonctions exécutives ont un impact négatif important sur les apprentissages scolaires. L'intervenant-médiateur gagne à bien comprendre les interactions entre les compétences cognitives, métacognitives, neuro-cognitives et exécutives qui entrent en jeu dans une situation d'apprentissage. Comment la qualité de l'attention interfère-t-elle sur la motivation ? En quoi les interactions entre la rétroaction, la gestion des erreurs et le circuit de la récompense influencent-elles la gestion des apprentissages ? Autant de questions auxquelles s'attardera Michèle Mazeau lors de sa présentation.

Selon Michèle Mazeau (2018) «l_es progrès des neurosciences cognitives, à partir des années 1960-1980, ont permis de mieux comprendre les processus développementaux à l'œuvre chez l’enfant, d'élaborer des modèles de fonctionnement des différents systèmes neuro-cognitifs, d‘en saisir la dynamique évolutive et les interactions, et de mettre au jour les mécanismes exécutifs qui sous-tendent les divers apprentissages. Cela a débouché sur une meilleure compréhension des troubles exécutifs de l'enfant et de leur diversité autorisant des diagnostics plus précis, mieux étayés et des rééducations mieux ciblées et plus pertinentes , mais cela a aussi beaucoup influencé la conception même des conditions favorisant les apprentissages, et a fortiori les rééducations_».

  • Mazeau, M. in: Rééducation cognitive chez l'enfant. Seguin, C. et al. (2018) De Boeck éditeur, page 22 et 25.

S'appuyant sur sa pratique clinique , Michèle Mazeau a développé au fil des ans une expertise dont elle partage les résultats par le biais de ses très nombreuses publications, formations et conférences. Elle aborde des problématiques complexes telles que les troubles dysexécutifs, les dyspraxies, les syndromes frontaux, les troubles mnésiques, les troubles de l'apprentissage et les modalités d'évaluation neuropsychologique. Ses travaux permettent aux intervenants qui oeuvrent auprès des apprenants en difficultés de mieux comprendre la spécificité des processus neuro-cognitifs /exécutifs en jeu dans les apprentissages et dès lors, d'intervenir de façon encore plus efficace.

Michèle Mazeau proposera une conférence traitant de cette thématique dans le cadre du congrès ÉDUCO 2019 (3 octobre 2019; 13h30-15h)

© Groupe Éduco 2015-2019.